Lutte contre la corruption : dix rapports attendus sur la table de…

0
Seneweb.com logo
Top Banner
Single Post

Le nouveau régime bannit la corruption, les détournements de deniers publics et les blanchiments d’argent. Dans son adresse à la Nation, le 3 avril, le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a promis, parmi les différents axes de sa feuille de route, de publier tous les rapports produits par les différents organes de contrôle : L’Inspection générale d’État (IGE), l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) et la Cour des comptes.

Pas moins de 10 rapports dorment dans les tiroirs de ces structures, souligne Source A.

De manière détaillée, indique le quotidien d’informations : « L’IGE doit publier quatre rapports : ceux de 2020, 2021, 2022 et 2023. »

Quant à l’OFNAC, dirigé par l’ancien procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye, « la structure doit publier deux rapports : ceux de 2022 et 2023 », poursuit la source. Celle-ci confie que « la Cour des comptes, qui ne s’est pas exécutée depuis cinq rapports. »

Tous ces rapports débusqueront les derniers cafards du régime sortant, prédit Source A.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.