Exclusif] Cadavre brûlé : Le délégué du quartier de Ndangane arrêté

0

Une cinquième arrestation dans l’affaire de l’homme déterré et brûlé  à  Kaolack ! Il s’agit du délégué du quartier de Darou Salam Ndangane, selon les informations exclusives de Senediaspora.
Toutes les  personnes arrêtées sont déférées
Le notable Omar Thiam a été reconvoqué, ce vendredi matin,  au commissariat central de Kaolack et  s’est présenté sur les lieux. Il a ensuite été déféré au parquet ainsi que 12 autres personnes selon des sources de Seneweb proches du tribunal.
Pourquoi le délégué du quartier a été arrêté ?
Dans un entretien accordé à un site internet, Omar Thiam avait déclaré que C.Fall, dont le corps a été calciné par la foule, a des liens de parenté avec B.Fall, un célèbre homme d’affaires  local décédé. Des déclarations qui ont suscité l’ire de la famille de ce dernier. A cet effet, la fille de B.Fall a porté plainte contre Omar Thiam pour diffamation selon des sources de Senediaspora.

Le chef du quartier de Ndangane est suspecté d’avoir influencé les jeunes qui commettaient des actes de vandalisme chez le domicile du présumé homosexuel. Omar Thiam aurait été cité par des personnes arrêtées dans le cadre de l’enquête.
Il est poursuivi pour diffamation et complicité de destruction de biens appartenant à autrui.
En un temps record, les éléments du commissariat central de Kaolack, dirigés par le Commissaire Aliou Bâ, ont réussi à interpeller 15 personnes dans le cadre de cette affaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.