Awa Sarr, responsable en charge de la coordination du programme « Next Health Accelerator »

0

QUES CE QU’ON PEUT RETENIR A CETTE RENCONTRE SUR LA PAUVRETE MENSTRUELLE : La question de la pauvreté menstruelle c’est une question fondamentale une question de santé public aussi une question transversale et une des réponses à cette problématiques ça peut l’entreprenariat et donc le soutien aux entrepreneurs existante et l’appui aux entrepreneurs émergent en devenir. VOUS COMPTEZ ORGANISER D’AUTRE RENCONTRE : Qui on compte organiser d’autre cohorte parce qu’on a une programme d’accélération sur 6 mois donc on a fait une première cohorte qui termine bientôt et on va commencer une prochaine cohorte d’ici la fin de l’année 2021, et effectivement organiser d’autre événement comme ça peut être sur un autre thème sa fait partis des choses qu’on pense faire QUELLE EST VOTRE OBJECTIF : Notre objectif ces accompagner des entrepreneurs qui innove dans ce domaine-là dans la santé sexuel et reproductive la pauvreté menstruelle s’en fait partis, maintenant nous notre objectif ses d’avoir des entrepreneurs possible d’accélérer des entrepreneurs possible de participer aux développements économique du continent et de résoudre des questions de santé public par la même occasion et d’aller aussi sur les question du genre vue qu’on soutien essentiellement des entreprises fonder par des femmes ou cofondé par des femmes.VOTRE DERNIER MOT : On remercie les partenaires, les participants y’avait beaucoup de jeunes entrepreneurs donc eux on les invites s’ils sont des idées, des solutions pour régler les problèmes dans le domaine de la santé en Afrique de pas hésiter en parlé à se faire accompagner et pourquoi pas à rejoindre notre programme.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.